Publié le Laisser un commentaire

Décoration

La décoration de nos objets en céramique se fait sur les pièces dites « crues » (avant la première cuisson) ou sur biscuit (avant la seconde cuisson).

SGRAFFITE : le sgraffite est la technique qui consiste à graver un décor sur un engobe coloré préalablement posé sur la pièce « crue ». Il fait ressortir la couleur originale de la terre en créant un léger relief. Exemple : tasses

ENGOBE : l’engobe est une préparation de terre liquide que l’on a colorée grâce à des oxydes ou des pigments. On peut en recouvrir entièrement la pièce « crue » ou bien s’en servir comme peinture pour des illustrations.Petites et grandes assiettes

Détails de poissons clowns

MARBRE : le marbré est un engobe coloré que l’on fait « courir » sur une pièce « crue » recouverte de barbotine. Le dessin n’est pas totalement maîtrisé et donne des effets différents selon les mouvements impulsés à l’objet. Exemple : bols

MOKA : le moka est le résultat d’une décoction de tabac que l’on a colorée. On le dépose sur la pièce engobée à l’aide d’une pipette, il réagit en s’étirant sur la terre tel une goutte d’encre avec un effet « fougère » et se réalise sur une pièce « crue ».

AJOURE : nous utilisons cette technique principalement pour les luminaires. Elle consiste à enlever des morceaux de terre de différentes formes pour laisser passer la lumière avant de réaliser la première cuisson.

Exemple : Lampe

COLLAGE : le collage est une technique d’incrustation de morceaux de terres colorées dans une plaque. Elle se réalise grâce à la croûteuse qui presse les terres ensemble.

Exemple : porte-savons

technique tasse
Texture corail

TEXTURES : il est possible de donner des textures très diverses avant la première cuisson en travaillant la terre à l’aide de poinçons, d’ébauchoirs, de mirettes spécifiques au métier mais aussi de coquillages et autres objets du quotidien.

EMAIL : la fonction première de l’émail est d’étanchéifier la pièce en céramique pour faciliter son usage et sa durée. Mais il peut être travaillé pour un rendu plus ou moins opaque, des effets craquelés ou bien pour lui donner une couleur et ajouter ainsi une dimension décorative.

Exemple : suspensions

Les couleurs :

Les couleurs que nous utilisons pour les engobes proviennent soit d’oxydes de minéraux comme le cobalt, le chrome ou le manganèse soit de pigments préalablement préparés.

Nous réalisons les couleurs des émaux à partir d’une base blanche ou transparente à laquelle nous mélangeons dans les proportions choisies selon la teinte souhaitée une concentration d’émail coloré.

pigment et oxyde

Sur certaines pièces nous ajoutons des cristaux de mica mélangés à de l’émail transparent pour donner un effet paillette.